• CJ Woodford

Le projet éclipse 2021

Mis à jour : juin 4


En prévision de l'éclipse solaire annulaire du 10 juin 2021, À la découverte de l’univers s'est mis au travail pour soutenir les communautés canadiennes dans la bande d'annularité. Nous voulions nous assurer que les communautés et les écoles les mieux placées pour voir l’éclipse puissent le faire en toute sécurité. Notre portée initiale pour ce projet était restreinte: contacter les écoles et les centres éducatifs sur la bande l'annularité pour leur envoyer du matériel pédagogique avec des lunettes à éclipse. Au fur et à mesure que nous avons avancé dans le projet et appris sur les territoires et les communautés dans ces régions, nos objectifs se sont développés pour inclure la conception de matériel pédagogique, la collaboration avec des partenaires internationaux et l'établissement de liens avec des communautés éloignées que nous n'aurions pas pu atteindre seuls.


Nous avons pris beaucoup de temps au début pour rechercher toutes les communautés que nous pouvions localiser dans la bande d’annularité. Nous avons parcouru Google Maps pour identifier chaque communauté et, lors de notre recherche, nous en avons appris davantage sur chacune d'elles. Nous avons appris que certaines écoles n'avaient pas de nom, car elles n'existaient que pour remplacer temporairement une école qui a brûlé l'année dernière. Nous avons également appris qu'une communauté n'avait plus son propre centre d'éducation et transportait les élèves par autobus vers une communauté voisine. Nous avons constaté que de nombreux endroits parlaient plusieurs langues différentes, et offrir nos ressources uniquement en anglais et en français ne servirait pas les personnes que nous voulions atteindre. À la fin de notre recherche initiale, nous avions identifié 92 écoles potentielles dans le Nord de l'Ontario, le Nord du Québec et le Nunavut qui desservent une population d'un peu moins de 73 000 personnes. Nous avons également réalisé que la meilleure façon de communiquer la science sur l'éclipse à cette population diversifiée était de la présenter dans des formats accessibles et familiers.



Étant une organisation vouée à l'enseignement de l'astronomie, c'était l'occasion idéale de concevoir et de créer des ressources éducatives sur les éclipses solaires et de fournir ce matériel aux enseignants dans la bande d’annularité et à travers le Canada. Nous avons commencé à créer des vidéos, des présentations et des infographies sur les informations de sécurité (qui seraient comprises quelle que soit la langue). En collaboration avec Wintranslation, une entreprise de services de traduction spécialisée dans les langues autochtones, nous avons pu identifier les langues parlées dans ces régions. Bien que nous n'ayons pas été en mesure de fournir des traductions complètes pour tous nos documents, nous avons pu produire des fiches d'information en anglais, français, inuktitut (Baffin), inuktitut (Nunavik), ojibway, cri de la baie James, cri des marais et oji-cri. En plus de l'objectif de fournir du matériel pédagogique et des lunettes à éclipse aux écoles sur la bande d'annularité, nous avons adopté un objectif secondaire de se concentrer sur les communautés éloignées qui ne reçoivent pas souvent des offres d'enseignement des sciences.


Un ajout tardif au projet, qui est rapidement devenu un élément clé, était la vidéo mettant en vedette l'astrophysicienne innue Laurie Rousseau-Nepton. Elle partage deux contes des peuples Inuits et des Premières Nations sur les éclipses solaires. Nous avons travaillé avec le télescope Canada-France-Hawaï, où travaille Laurie, et l’Institut Dunlap pour obtenir des sous-titres dans plusieurs langues et dialectes autochtones. En plus des six langues mentionnées ci-dessus, nous avons également pu ajouter les sous-titres en innu et mi’kmaq.


Notre projet a vraiment pris son envol lorsque nous avons commencé à contacter les écoles, conseils scolaires et plus particulièrement quelques organismes du monde de l’éducation des sciences qui nous ont aidé à rejoindre les écoles. Notre objectif était de rejoindre les écoles dans la bande d’annularité, dans d’autres communautés éloignées et endroits bien placés pour voir l’éclipse, mais l'enthousiasme et les demandes venaient de partout. C'était la première fois que nous lancions un projet de cette envergure et de cet impact, et nous sommes ravis de l'incroyable réponse. Au total, nous avons pu envoyer 267 trousses, qui comprenaient 20 880 lunettes à éclipse, dans 86 communautés. Alors que nous vérifions les numéros de suivi et envoyons des courriels avec les dates d'arrivée prévues, nous sommes ravis de l'impact et de l'ampleur que nous avons atteints grâce à ce projet.


Nous avons tellement appris grâce à ce projet; nous espérons que ce n'est que le début d'une collaboration avec les nombreuses écoles que nous avons atteintes. Nous avons hâte d’entendre parler de l’expérience de l’observation de l’éclipse de chacun!


Posts récents

Voir tout